L’état (d’urgence) de la France, édition 2019.

En 2019, la peur de la fin du monde côtoie désormais les angoisses de la fin du mois. À l’échelle de la planète, presque deux tiers des populations d’animaux sauvages ont disparu en moins d’un demi-siècle (1). Les populations d’abeilles, d’insectes en général ou d’oiseaux, entre autres, s’effondrent. Dans 30 ans, il y aura davantage de plastique que de poissons dans les océans (2). La pollution de l’air, des sols et de l’eau (3) constituent autant de menaces mortelles pour les générations futures. Si les écosystèmes subissent une telle pression,…

Partagez cet article !

Faut-il sacrifier le gilet jaune pour préserver le mouvement ?

« Les gilets jaunes plombent l’économie », « Gilets jaunes : sur fond d’antisémitisme, les dérapages se multiplient », « Près d’un gilet jaune sur deux croit aux théories complotistes » etc etc etc. Depuis fin novembre, tout ce que l’on peut imaginer de négatif dans ce pays est imputé ou rapproché de près ou de loin aux « gilets jaunes ». Parfois seulement pour rappeler le « contexte » mais souvent pour amalgamer juste ce qu’il faut. En réalité le gilet jaune (l’objet) cultive un immense paradoxe. Il est indéniablement le symbole rassembleur du mouvement ; avant même la…

Partagez cet article !

« Au pays de droits de l’Homme et de Montesquieu, la justice n’est pas un pouvoir et elle n’est pas indépendante »

Eric Alt (photo) est magistrat, vice-président de l’association Anticor et administrateur de l’ONG Sherpa. Nous l’avons interrogé suite à la perquisition ordonnée par le parquet de Paris au siège de Mediapart (1). Bonjour Eric Alt. On sait désormais que le procureur de Paris, Rémy Heitz, a ouvert une information judiciaire et déclenché une perquisition à Mediapart sur la base d’éléments transmis par Matignon (2). Peut-on dire que le parquet a agi « sur ordre » ? Le code de procédure pénal prévoit, depuis juillet 2013, que « Le Ministre de la justice ne…

Partagez cet article !

Fichage des « gilets-jaunes », loi « anti-casseurs » : En Marche vers l’autoritarisme

La loi « antiterroriste » inscrivant les mesures de l’état d’urgence dans le droit commun, promulguée en octobre 2017, ne leur aura donc pas suffi. La répression sans précédent du mouvement des « gilets jaunes » (1) non plus. Chaque mesure de ce gouvernement nous rapproche un peu plus de l’univers orwellien de 1984. Le prétexte n’est donc pas le terrorisme cette fois-ci mais les « casseurs ». La commission des lois de l’Assemblée Nationale vient d’enregistrer une proposition de loi « visant à prévenir les violences lors des manifestations et à sanctionner leurs auteurs » (2) basée…

Partagez cet article !

La Constituante : une utopie pour le présent

Le « grand débat national » est présenté comme une réponse. Mais c’est une mauvaise réponse : le gouvernement ne peut pas en même temps donner la parole au peuple et rester maître de la décision finale. Restituer ce pouvoir au peuple appelle une Constituante. Le Président a décrété l’état d’urgence économique et sociale. En réalité, il y a une urgence démocratique. Pierre Rosanvallon constate: « Nos régimes peuvent être dits démocratiques, mais nous ne sommes pas gouvernés démocratiquement ». Les problèmes économiques et sociaux du pays sont la conséquence directe de ce mode…

Partagez cet article !