Obligation vaccinale : Pourquoi Agnès Buzyn veut-elle aller si vite ?

Ce jeudi 31 août, Agnès Buzyn, ministre de la Santé d’Emmanuel Macron, a confirmé son intention de rendre obligatoire 11 vaccins (au lieu de 3 actuellement) pour les nourrissons et ce dès le mois de janvier 2018. Pourquoi un tel empressement ? Il n’y a pourtant aucune urgence sanitaire qui justifierait une mesure aussi brutale et autoritaire. Je préfère tout de suite le préciser, cet article n’a pas vocation à polémiquer sur l’efficacité des différents vaccins et leurs effets secondaires. Il s’agit seulement de s’interroger sur le calendrier choisi par…