Vaccin et sclérose en plaques : la cour d’appel de Bordeaux condamne Sanofi

Le 23 janvier 2018, la première chambre civile de cour d’appel de Bordeaux a rendu un arrêt (1) qui devrait avoir un certain retentissement. En effet, en plein débat passionné sur l’extension de l’obligation vaccinale chez les nourrissons, il condamne et rend Sanofi Pasteur « responsable de la contamination de Jean-Luc V. par la pathologie sclérose en plaques à la suite de sa vaccination contre l’hépatite B » en 1996 avec le GenHevac B. Cet arrêt fait écho à la jurisprudence de la cour européenne de justice du 21 juin 2017 (2),…