L’état (d’urgence) de la France, édition 2019.

En 2019, la peur de la fin du monde côtoie désormais les angoisses de la fin du mois. À l’échelle de la planète, presque deux tiers des populations d’animaux sauvages ont disparu en moins d’un demi-siècle (1). Les populations d’abeilles, d’insectes en général ou d’oiseaux, entre autres, s’effondrent. Dans 30 ans, il y aura davantage de plastique que de poissons dans les océans (2). La pollution de l’air, des sols et de l’eau (3) constituent autant de menaces mortelles pour les générations futures. Si les écosystèmes subissent une telle pression,…

Partagez cet article !