La Constituante : une utopie pour le présent

Le « grand débat national » est présenté comme une réponse. Mais c’est une mauvaise réponse : le gouvernement ne peut pas en même temps donner la parole au peuple et rester maître de la décision finale. Restituer ce pouvoir au peuple appelle une Constituante. Le Président a décrété l’état d’urgence économique et sociale. En réalité, il y a une urgence démocratique. Pierre Rosanvallon constate: « Nos régimes peuvent être dits démocratiques, mais nous ne sommes pas gouvernés démocratiquement ». Les problèmes économiques et sociaux du pays sont la conséquence directe de ce mode…

Partagez cet article !

Le rond-point du lien social retrouvé

On ne vit décidément pas dans le même monde… Quand je lis les commentaires des éditorialistes ou de certains autoproclamés intellectuels sur les « gilets jaunes », un profond sentiment de révolte m’envahit. Pourquoi ? Tout simplement car je suis convaincu qu’ils n’ont jamais mis le pied sur un rond-point, qu’ils n’ont jamais été au contact du mouvement depuis le 17 novembre. Et si c’était le cas, leur réflexion relèverait d’une profonde malhonnêteté. J’ai entendu les termes « fachos », « casseurs », « irresponsables », « ingrats », « complotistes »… Je n’ai rien vu de tout cela. Je ne parle…

Partagez cet article !

Le RIC : cette revendication qui leur fait si peur… et qui peut tout changer

Il semblait évident qu’un mouvement populaire, spontané, gazeux, insaisissable, sans leader, aux facettes (presque) aussi nombreuses et disparates que la France compte de sensibilités, ne serait pas en mesure de s’accorder sur des revendications communes. Le gouvernement, relayé par de nombreux éditorialistes toujours bienveillants avec le bas-peuple, a d’ailleurs très rapidement insisté sur ce point à coup de méprisants : « Ils ne savent même pas ce qu’ils veulent, ils n’ont pas de revendications claires ». Tellement que cela a parfaitement imprimé dans la tête de nombreux français (je n’ai pas eu…

Partagez cet article !

De la sidération…

Voilà plusieurs jours que j’essaie de rédiger un papier sur le sujet, mais je n’y arrive pas, je suis en état de choc, comme sidéré par ce que j’observe ces dernières semaines. Malheureusement, je trouve un avantage au fait de repousser son écriture. En effet, chaque jour qui passe apporte matière à mon propos. Oui je suis sidéré. Sidéré par ce que j’ai vu à Bordeaux, le 1er décembre, quand les CRS ont bombardé de grenades lacrymogènes, des manifestants pacifiques (et j’insiste sur ce point) rassemblés devant l’hôtel de ville.…

Partagez cet article !

Les « pauvres » sont-ils vraiment des assistés ?

Une petite phrase polémique, une de plus, savamment distillée pour le plus grand bonheur de la presse et pour séduire un peu plus cet électorat de la droite populaire, celle qui fustige les « assistés » et veut « remettre la France au travail ». Car Macron le sait, cette image de président des riches il ne s’en défera jamais. Mais il sait aussi que pour gagner une élection présidentielle il faut à peine 20% du corps électoral et, la duperie totalement consommée, il a parfaitement conscience qu’il doit désormais les chercher à droite…

Partagez cet article !