Les « pauvres » sont-ils vraiment des assistés ?

Une petite phrase polémique, une de plus, savamment distillée pour le plus grand bonheur de la presse et pour séduire un peu plus cet électorat de la droite populaire, celle qui fustige les « assistés » et veut « remettre la France au travail ». Car Macron le sait, cette image de président des riches il ne s’en défera jamais. Mais il sait aussi que pour gagner une élection présidentielle il faut à peine 20% du corps électoral et, la duperie totalement consommée, il a parfaitement conscience qu’il doit désormais les chercher à droite…

Partagez cet article !

Cas d’école pour élus de la République

Le 16 octobre 2015. Mesdames et Messieurs les élus, En ces jours difficiles, il semble fondamental de recentrer le débat sur le cœur de nos préoccupations, à savoir l’état de la démocratie en France. Afin d’éviter toute polémique inutile, j’ai décidé de choisir un cas concret, un seul, et de réfléchir à ce qu’il pourrait révéler du fonctionnement de nos institutions. Effrayant n’est pas le bon mot. Ça semble bien pire. Il y a quelques jours, j’avais été ravi de lire dans le Monde que Fleur Pellerin, ministre de la…

Partagez cet article !

L’état (d’urgence) de la France

Budget 2018 : (encore) le casse du siècle ? Oui. Le gouvernement a présenté le projet de budget de l’État pour 2018. Les dépenses devraient approcher les 385 milliards d’euros (1) : 51 sont consacrés à l’éducation scolaire, 34 à la défense, 27 à la recherche, 15 au travail, 10 à l’écologie ou encore 7 à la justice. Concernant les recettes, elles sont estimées à environ 300 milliards d’euros. Source : budget.gouv Quelles conséquences sur la dette ? 300 milliards de recettes, 385 de dépenses, cela engendre un déficit public…

Partagez cet article !

Nutella : Tout un symbole !

C’est vrai que la France a toujours un temps de retard sur les États Unis, à ce détail près que nous avons échappé à la prohibition. Quand même, au pays du bon vin, faut pas exagérer ! Donc si tout va bien, dans quelques années nous aurons un président basané très sympathique immédiatement suivi par un président de type aryen, populiste et imprévisible, enfin moitié barjot quoi ! Les américains nous ont amené des choses formidables telles que le Jazz, le Rock et j’en passe. Le chewing-gum, le tabac blond…

Partagez cet article !

Nucléaire : le très obscur passage d’Édouard Philippe chez Areva

Renoncement à l’objectif de réduction de la part du nucléaire dans la production électrique de 75% à 50% à l’horizon 2025, un objectif pourtant inscrit dans la loi de transition énergétique depuis 2015 et qui, de plus, était un engagement de campagne d’Emmanuel Macron. Avis favorable à l’enfouissement des déchets nucléaires, qu’il considère désormais comme la « moins mauvaise solution ». Mais quelle mouche a bien pu piquer le ministre de la transition écologique pour qu’il renie à ce point ses convictions ?! Après le glyphosate, les énergies fossiles, voici le nucléaire…

Partagez cet article !