Mélenchon, candidat du système parfait ou parfait candidat du système ?

J’avoue, difficile de ne pas être fan ! Tout en Jean-Luc Mélenchon me réjouit le cœur. Je me dis que ce type là est sûrement LA solution. Tous ces milliards dépensés pour nous et cette sincérité dans sa démarche vers une démocratie plus juste et plus citoyenne, ce dégoût de la corruption. Il est même devenu vegan. J’ai fondu ! Moi qui cherche désespérément depuis si longtemps le candidat qui lutte contre le système, le dénonce, le candidat qui roule pour l’opprimé, qui aime son prochain qu’il soit noir, jaune, homo, gentil, bête ou méchant, celui qui aime la nature, les animaux et le tofu ! Tout comme moi en fait. C’est tellement extraordinaire que j’ai l’impression que Jean-Luc Mélenchon est le candidat du parti de la Belle Verte !

Oui, parlons-en de la Belle Verte. C’est là que je veux vivre. Et maintenant grâce à Jean-Luc Mélenchon, nous allons peut être pouvoir y vivre en vrai et en paix avec tous nos amis animaux et humains et dans l’opulence !
Mais non ! Là, je confonds un peu. La Belle Verte, ce n’est pas ça. La Belle Verte, c’est le paradis. C’est quand les humains, enfin des gens qui nous ressemblent, ont tout viré. Dans la Belle Verte ils sont tous intelligents et épanouis, ils travaillent respectueusement la terre pour se nourrir, ils sont beaux et minces car ils ne mangent plus de la merde. Enfin ils sont comme les premiers hommes mais avec une longévité de tortue et un cerveau d’extraterrestre hyper développé mais dans le bon sens, celui du bon côté de la force. Et pour en arriver là il a fallu beaucoup de révolutions et de temps, des siècles peut-être.
Jean-Luc Mélenchon serait-il le candidat qui amorcerait ce changement ?
Et puis je me dis : Voyons… Reprendrais-tu ton mari s’il revenait maintenant en te disant que plus jamais il ne te trompera, que plus jamais il n’ira jouer au casino, qu’il a changé et qu’il va vraiment tout faire pour te rendre heureuse, te protéger, te soigner… Je me dis : Impossible ! Qui a trompé trompera, qui a joué jouera… Et non, non, et non je ne veux plus de ce type là ! Il cherche juste à profiter de la gamelle à nouveau et à te mettre sur la paille ! Qu’il aille au diable !

Alors du coup j’ai fouillé dans ma mémoire, ce temps béni où notre mariage était de rêve, où Coluche et Balavoine voyaient clairement venir les vrais enfoirés et Oh My God, j’ai eu froid dans le dos ! Jean-Luc Mélenchon au PS à fond dans le système aux côtés de Mitterrand qui nous l’a mis bien profond… Cumul, retournement de veste, sangsue du bon vieux système, à l’abri du besoin jusqu’à sa mort, égo surdimensionné, pas toujours ouvert à autrui et aux journalistes, tendance sectaire !
Oups ! Mamamia !
Je me dis : C’est pas du tout neuf tout ça ! L’homme est certes bon orateur mais il est manipulateur et fourbe comme mon vieux mari d’avant ! J’ai repeur pour ma gamelle.

Je crois que le principal défaut d’une personne malheureuse en couple, c’est de ne pas partir à la première grosse claque et d’accepter des excuses alors que la chose est inexcusable. Je crois que le plus gros défaut du citoyen électeur c’est de refaire confiance encore et encore à des ex qui ne nous veulent en fait que leur propre bien-être !
Jean-Luc Mélenchon, finalement, j’ai du mal à croire à votre virginité recousue ! Pardon mais c’est de la faute de mon ex et de tous les ex des copines aussi. À ma connaissance, le changement ne s’est fait pour aucunes d’entre elles malgré l’espoir et la bonne volonté. Au bout de quelques temps le naturel reprend le dessus, l’arrogance, la mégalomanie, la jalousie et j’en passe.
Bref, nous sommes encore à l’ère shakespearienne, pas encore à celle de la Belle Verte !

3 Thoughts to “Mélenchon, candidat du système parfait ou parfait candidat du système ?”

  1. Sasayanel

    Un peu rapide comme conclusion je trouve ^^
    Je vous invite a regarder le reportage « Jean Luc Melenchon l homme a contre courant ».
    Cet homme a bien fait partit du PS mais y a joue un role particulier que je vous knvite a decouvrir.

    1. Wuko

      Bonjour,

      Eve Sansglo connait particulièrement bien le parcours de Mélenchon. On peut être conscient de son « changement de cap » qui est fait plutôt récent, un grosse dizaine d’années, sans oublier de garder l’esprit critique. On peut adhérer à un programme tout en alertant sur les dangers que représentent les « professionnels » de la politique, qui ont toujours vécu d’un système dont les usages nous dépassent complétement et qui, que vous le vouliez ou non, ont d’inévitables connivences avec les différents lobbys. Soutenez ses idées, mais n’oubliez pas d’où vient cet homme et d’où vous venez vous. 😉

  2. MOLINA

    Pour gouverner un pays, et quand ce pays est la France, mieux vaut ne pas être un perdreau de l’année 🙂

Commenter