Les députés ont-ils réellement supprimé l’IRFM ?

Mercredi 29 novembre, le Bureau de l’Assemblée Nationale planchait sur les modalités du dispositif qui doit remplacer, dès le 1er janvier 2018, la tant décriée IRFM (indemnité représentative de frais de mandats). Cette indemnité versée automatiquement en début de mois à chaque parlementaire, exactement comme l’indemnité parlementaire (leur salaire), faisait l’objet de vives polémiques sur son utilisation totalement libre, avec comme seule forme de justificatif… une attestation sur l’honneur. Philippe Pascot, pendant de nombreuses années, et plus récemment France Info (1) ont dénoncé l’enrichissement personnel des députés avec cette enveloppe,…