Affaire Ferrand : la prescription qui tombe à pic !

La nouvelle est donc tombée un vendredi 13. L’affaire Ferrand, comme on l’appelle, est classée sans suite. Dans un long communiqué (1), le procureur de Brest Jean-Philippe Récappé explique les raisons qui l’ont poussé à ne pas ouvrir une information judiciaire. Depuis, Richard Ferrand jubile et clame son innocence, la justice l’a lavé de tout soupçon ! De manière surprenante les « grands médias » reprennent presque tous la même rhétorique. Pourtant la réalité est tout autre. Si le procureur n’a pas retenu les infractions d’abus de confiance et d’escroquerie « faute de…

Vaccination obligatoire : Plusieurs élus réclament un débat dédié

Ce lundi 2 octobre, dans un salon de l’Assemblée nationale, des députés de tous bords se sont rassemblés pour une conférence de presse au sujet de l’élargissement de la vaccination obligatoire. Parmi eux Michèle Rivasi (députée européenne EELV), Caroline Fiat (députée FI), Laurence Cohen (sénatrice PC) mais aussi les députés de la majorité LREM Blandine Brocard, Jacqueline Dubois et Eric Alauzet ainsi que le député LR de Charente-Maritime Didier Quentin. Dans le cadre d’une démarche transpartisane donc, ils demandent à la ministre de la santé Agnès Buzyn la tenue d’un…

La loi « antiterroriste » n’est qu’une mascarade liberticide

Le parlement examine en ce moment même le projet de loi « renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme » porté par le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb. Cette loi doit permettre de lever l’état d’urgence en transposant une partie de ses dispositions dans le droit commun. Mais en réalité ce qui se joue est bien plus sournois et pernicieux, ni plus ni moins que la dernière pierre de « Big Brother » tel que l’avait imaginé George Orwell en 1949. Je me suis penché sur le texte après le travail…

L’incroyable recul du gouvernement sur le glyphosate

Il aura suffi d’une matinée de mobilisation aux 200 agriculteurs de la FNSEA, qui ont bloqué la circulation sur les Champs-Élysées, pour obtenir un incroyable recul du gouvernement. Ils manifestaient contre la possible interdiction du glyphosate. En effet, fin août Nicolas Hulot avait annoncé que la France allait voter contre la proposition de la Commission européenne de renouveler pour dix ans la licence du désherbant toxique (1). Ce vendredi 22 septembre, après avoir reçu le syndicat agricole à l’Élysée, virage à 180° du gouvernement qui évoque par l’intermédiaire du ministre…