Manu la Menace !

C’est la première fois qu’un président me fait peur.
De Gaulle me fascinait, Pompidou m’étonnait à cause de ses sourcils, Giscard me laissait indifférente, Mitterrand incarnait l’espoir déçu, Chirac, le mec sympa grâce aux Guignols au top de leur forme, Sarko la fouine bling bling, Hollande me faisait honte… Macron me fait peur !
J’ai souvenir d’avoir dit à mes collègues dans une salle des profs que je ne nommerai pas, qu’une génération de loups aux dents longues se préparait tandis que nous fabriquions les moutons.
Étais-je visionnaire ?

Voilà, nous y sommes et cela m’effraie beaucoup.
Les quelques résistants que nous sommes, (car ne rêvez pas, la France Insoumise est soumise à un chef mégalo, méfiance !) galèrent du fond de leur tanière, incompris et désespérés !
Un pas en avant, deux pas en arrière, ce n’est pas une danse qui nous attend mais un bal !
Il y aura de la douce musique pour nous bercer d’illusions, notre santé sera protégée grâce aux 11 vaccins obligatoires et nos écoles réapprendront à lire à nos enfants dans quelques quartiers en détresse ! Mais il y a longtemps qu’ils ne liront plus rien que la propagande de la presse auto-censurée par Big Brother. Tandis que les loups seront élevés et sponsorisés dans des viviers par la Haute Finance (c’est déjà le cas. Regardez l’exemple de la fac de médecine !), les moutons seront acheminés vers la tonte puis vers les abattoirs, enfin c’est à dire les hôpitaux qui soigneront tous ces cancers et autres plaies provoquées par l’industrie agroalimentaire et les labos pharmaceutiques toujours plus riches !
Et si j’étais vraiment visionnaire ?

20 Thoughts to “Manu la Menace !”

  1. anatole

    Je vous demande des procès-verbaux antérieurs à l’amnistie bien évidemment et postérieur à l’affaire des fausses factures de Marseille. Ou des confessions à posteriori des responsables locaux d’Urba. C’est dur à trouver, j’imagine. Mais rien de cela, en guise de « trouvailles » vous vous contentez de citer des sources accessibles en 1 clic et vous les interprêtez dans le sens qui vous arrange.

    L’article d’Europe1 par exemple mentionne UN exemple de corruption, celui de la société Urba, en pratique dans les villes tenues par les socialistes. Admettons, même si il n’y a aucune preuve à part dans un cas très précis.
    Vous en concluez avec panache que tous les responsables socialistes locaux de chaque féderation devaient être au courant. Quid des villes où la société Urba n’est pas implanté? Comment les élus socialistes de ces villes pourraient-ils être au courant puisqu’ils n’étaient pas touchés directement par ce systême et que leur féderation n’avait aucun intêret à les mettre dans la combine puisqu’ils ne pouvaient pas rapporter d’argent au parti? C’est complêtement illogique, et dans ce cas très précis, ces personnes devraient au moins béneficier d’une plus large présomption d’innocence de votre part. Mais non, ils sont forcément complices puisque ils étaient elus ps locaux! CQFD, indeed. Au moins une faille dans votre logique imparable.

    Rien à redire sur l’article de l’Huma, il est très précis, il mentionne 2 élus nommément, inculpés dans une affaire. Il reste très prudent, toujours au conditionnel, sur d’éventuels autres affaires. « On prête au juge Van Ruymbeke une autre liste. Celle-ci serait nantie de quatre-vingt-cinq noms ». C’est cette retenue que j’attendais de vous. Le problème c’est que vous jeter systématiquement le bébé avec l’eau du bain.

    Toute votre méthode d’accusation est faussée et ne relève que d’une intérprétation subjective qui n’a aucune valeur de vérité. Qui êtes vous pour vous proclamez juge à la place des juges et condamner des personnes qui n’ont jamais été inculpés? Je ne dis pas qu’elles étaient toute innocentes bien évidemment mais on n’en saura jamais rien, ni vous, ni moi. Rien que pour cette raison, vous devriez faire preuve d’un peu plus de retenue journalistique, si vous voulez que votre blog soit pris un tant soi peu au sérieux. Le refrain du tous pourris, va vite devenir lassant.

    Un peu d’esprit critique peut-être.

    1. Wuko

      Je discute régulièrement de l’affaire Urba avec des journalistes ou des politiques qui connaissent très bien le dossier et jamais mais alors jamais je n’ai entendu autant de mauvaise foi et de naïveté (volontairement fausse selon moi) dans un seul raisonnement.
      Ah j’ai peut-être une explication, vous ne connaissez strictement rien de cette affaire et vous vous pensez plus intelligent que tous ces gens. C’est d’ailleurs le propre des grands défenseurs de JLM ! « J’ai raison car je suis plus intelligent », logique non ?
      Vous n’avez même pas compris qu’Urba était le « bureau d’étude » du PS et qu’il était présent sur l’ensemble du territoire, pas seulement là où l’enquête a démarré ! L’amnistie est passée par là, mais vous êtes strictement incapable de comprendre ce concept.
      Pire, vous avouez que l’article de l’Huma est très précis et nomme 2 élus dont le maire de Massy qui est considéré comme… le découvreur de JLM, qui était son plus proche collaborateur. Vous pensez réellement qu’il ne pouvait pas être au courant ?!! Depuis le début je dis qu’il était au courant, jamais qu’il était un rouage essentiel et je vous défends de déformer mes propos à ce sujet (il faut se méfier avec les gens comme vous). Mais comment pouvez-vous nier le fait qu’il savait ? Comment peut-on manquer à ce point de sens critique ?!
      Vous savez quelle est la différence entre vous et moi ? Je ne suis pas du tout partisan, je ne soutiens aucun parti politique et je suis critique envers tous. Vous êtes partial, partisan, aveuglé par votre admiration pour votre leader et vous cherchez à le défendre coûte que coûte. Je suis libre, vous ne l’êtes pas ! Je me demande bien qui a le plus intérêt à faire preuve d’esprit critique entre nous deux. Je vous conseille cette petite chanson humoristique de Frédéric Fromet, vous êtes particulièrement concerné par un couplet : https://www.youtube.com/watch?v=1-cqRy_TAqg

  2. anatole

    Procès d’intention ridicule, vous ne me connaissez pas mais vous affirmez que je suis partisan alors que je ne suis même pas militant politique, je vous ai dis que j’en avais rien à cirer de Mélenchon mais vous ramenez tout à lui, vous le prenez à parti dans chaque procès d’inquisition que vous faites contre le PS de l’époque alors que je ne le mentionne qu’une fois, vous transpirez d’une haine inexpliquable à son égard et cela rajoute une odeur de faisandé supplémentaire à votre argumentaire qui sent le populisme des années 30. Qui est le plus de mauvaise foi des 2?

    Un bureau d’études est avant tout une société, je vous ferait remarquer, qu’importe qu’il soit crée par un parti politique ou un particulier, la dérive peut-être tout aussi bien politique que privée quelque soit le cas de figure. Mais bon, vous connaissez tellement bien l’affaire qu’il faut tout vous préciser de a à z apparemment.

    Je remarque aussi que que vous évitez soigneusement de répondre aux questions qui vous dérangent et qui mettent à mal votre argumentation, autant pisser dans un violon, je vous laisse à votre chasse aux sorcières imaginaires et je vous souhaite bon vent dans votre carrière de populiste 2.0 à la petite semaine.

    1. Wuko

      Incroyable, vous continuez. Il a été prouvé par l’enquête qu’Urba a été créé au début des années 70 par le Parti Socialiste pour collecter des rétrocommissions ou des pots-de-vin dans les municipalités dirigées par le PS afin de financer les campagnes électorales du parti, c’est un fait avéré, admis de tous ! De tous sauf de vous apparemment. Vous êtes la mauvaise foi incarné c’est prodigieux !

      « L’affaire URBA c’était Emmanuelli, Mélenchon n’a rien à voir la dedans » 1. Dire qu’Urba c’est Emmanuelli est une affirmation totalement erronée même si bien évidemment c’est une pièce maitresse de ce système en tant que trésorier du PS. Bientôt vous allez me dire que Mitterrand n’y était pour rien, et que Sarkozy ne savait rien de Bygmalion !
      2. Je vous ai démontré que le maire de Massy Claude Germon était lui aussi impliqué dans l’affaire, or son plus proche collaborateur était Mélenchon. Qui peut oser penser qu’il ne savait pas ?
      J’ai dit que Mélenchon était au PS pendant les années Urba et qu’il était parfaitement au courant d’un système qu’il n’a jamais dénoncé, relisez bien mes commentaires, je n’ai jamais diffamé alors que vous avez essayé de modifier mes propos pour m’amener sur ce terrain là.

      « Ca pue le Mélenchon bashing ce site, je le raye illico de mes favoris et je vous quitte. » Tellement que nous publions des tribunes de militants de la FI.
      Vous n’en avez rien à cirer de Mélenchon mais quelques critiques qui ne vous plaisent pas à son égard et vous parlez de Mélenchon Bashing ?! Je me demande bien qui est un populiste entre vous et moi !

      Dernière chose j’ai bien répondu à vos questions à chaque fois, pourquoi essayer de me décrédibiliser ? Seulement vous savez pertinemment que je ne pourrai pas mener une enquête (sur des faits vieux de 30 ans) que même la justice n’a pas pu mener à cause de l’amnistie et je vous l’ai assez expliqué. Je le répète, je suis totalement stupéfait qu’une manœuvre politicienne aussi grossière qu’une amnistie puisse encore servir d’argument à des gens comme vous 30 ans plus tard, François doit être tellement fier de lui !

      P.S : Votre position sur ce sujet est dommageable car je trouve vos commentaires d’ordinaire plutôt pertinents. Tout n’est pas perdu ! 😉

Commenter